Appartement

Adultes Enfants

Age des enfants

Envoyez-nous votre demande sans engagement pour recevoir un devis personnalisée en un rien de temps!
Contactez Nous

Notre histoire
depuis 60 années vous vous sentirez à la maison

1954 Tous commence avec le Grand-père

Il y a des histoires qui commencent par “il était une fois’” et d’autres, comme la nôtre, dans lesquelles tout ce qui était existe encore, a été développé et amélioré.

L’histoire des Hôtels Ricci commence en 1954, époque à laquelle les pensions ne possédaient que quelques chambres avec une salle de bains en commun et la Riviera adriatique était encore à explorer. Le protagoniste de notre histoire est nonno Augusto Ricci, notre papy, qui vendit un édifice historique à Savignano sul Rubicone pour acheter, à Villamarina di Cesenatico (FC), la pension "La Sportiva", nom intentionnellement choisi en fonction de sa clientèle composée surtout de cyclistes et d’athlètes. Son ancien propriétaire était le célèbre cycliste professionnel Armando Barducci.

Nonno Augusto, qui avait appris l’allemand lors d’un séjour de travail en Allemagne, était un homme de marketing ante litteram, il savait vivre avec les gens, arrachant des sourires par son sourire; en ces années de reconstruction, il accueillit un bon nombre de touristes pionniers qui commençaient à découvrir l’Adriatique. Il allait se faire de la publicité sur la plage en offrant un vin naturel provenant de son domaine, vin qui était alors très apprécié, vu qu’à cette époque-là, le vin le plus vendu aux Allemands était le muscat de Saint-Marin.

1955 "La sportiva"

Les huit premières chambres de “La Sportiva” sont complétées par un étage et, quelques années plus tard, par un autre étage encore. La pension compte rapidement 30 chambres, chacune ayant sa salle de bains privée et un balcon. La pension est rebaptisée “Stuttgart Sport”, en l’honneur des nombreux Allemands qui séjournaient dans la ville dans laquelle vécut Augusto.

AUCUNE ROUTE
On allait chaque jour prendre du poisson frais au port de Cesenatico et, pour y arriver, de Villamarina, il fallait parcourir environ 3 kilomètres et traverser la zone de Valverde. Il n’y existait encore ni routes ni maisons: sur une motocyclette de marque Ducati, entreprenant une sorte de Paris-Dakar, on courait sur un chemin serpentant sur des dunes de sable.

1963 la preniere distintcion

Nonno Augusto est nommé Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République italienne pour avoir été l’un des protagonistes du phénomène touristique en Romagne.

Un titre obtenu en démontrant sa passion pour l’hospitalité, qu’il exprimait alors en servant à table les délicieuses préparations de sa femme, Ines, et ouvrant avec joie son jardin aux passants, même rien que pour boire un verre de vin. C’était vraiment un papy social!

 
LA GRANDE FAMILLE

Les vacanciers revenaient chaque année à la même période, retrouvant les amis de l’année précédente. C’étaient les années de la Dolce Vita, de l’insouciance, et l’on aimait rester tous ensemble, comme dans une grande famille. Les départs étaient toujours des moments de larmes et de chaleureuses embrassades. Papy sortait toujours lui aussi son mouchoir au moment de saluer les clients. 
Entre-temps, nous, Giuseppe et Clemente Ricci, nous nous étions ajoutés à la famille, petits-fils de Augusto et fils de Giancarlo et de Marisa, naissant respectivement en 1962 et en 1965. Aujourd’hui, nos 5 enfants sont en train de se préparer pour la 4e génération.

1972 la premiere piscine

Après avoir acheté le terrain adjacent à la pension, nos parents, Giancarlo et Marisa, envisagent d’agrandir l’activité, leur rêve aboutissant à la réalisation de l’Hôtel Sport, un établissement de style méditerranéen qui plaît immédiatement.

C’est le premier hôtel de Cesenatico qui possède une grande piscine, un minigolf et un terrain de boules. Pourquoi construire une piscine sur la mer? Pourquoi ne pas faire d’autres chambres sur ce morceau de terrain? L’eau de l’Adriatique ne suffisait-elle pas pour nager gratuitement? Nombreuses étaient les critiques des autres hôteliers mais notre père voyait loin et savait ce qui plaît aux gens.

LE PREMIER HOTEL DE CINQUANTE CHAMBRES

Après le troisième étage, ouvert à la fin de l’été, l’hiver suivant est entièrement consacré aux travaux afin de pouvoir inaugurer le quatrième étage pour l’été 1973. Un total de cinquante chambres plus l’annexe de l’ancienne pension qui ne devient que "Stuttgart".


LA PREMIER SORTIE HORS DE LA VILLE

Début soixante-dix. Une fois par semaine, nous louions un château sur les collines romagnoles pour offrir aux touristes une journée différente, sous le signe de la bonne table et du bon vin.

Chaque fois que nous nous rendions au Château de Ribano, des comtes Spalletti, qui est aujourd’hui une cave romagnole renommée, c’était une fête. Une fête qui changea d’adresse mais se poursuivit joyeusement auprès de l’exploitation agricole “La Fattoria”, domaine que nous avons par la suite acheté, restructuré et transformé pour nos actuelles parties de campagne. La vigne et l’oliveraie sont attentivement soignées pour fournir d’excellents produits pour les touristes. Nous leur offrons ainsi gratuitement un dîner à base de spécialités gastronomiques romagnoles, du vin directement tiré de nos tonneaux, notre miel, de nombreux jeux et de la musique folklorique. Situé au pied des collines, le domaine “La fattoria” ne se trouve qu’à 12 kilomètres de la mer de Cesenatico et à courte distance de Rimini, Saint-Marin, Perticara et Pennabilli, des lieux chers à Fellini et à Guerra.

1979 Le deuxieme Hotel

Nous achetons l'Hôtel Valverde, un hôtel historique face à la mer offrant un espace énorme et tout un potentiel à développer.


Moitié des années quatre-vingt A l'Hôtel Sport s’ajoute une petite pension dénommée  "Picasso", adjacente à l’annexe "Stuttgart". Plus tard, les trois structures sont unifiées au sein d’un seul grand complexe, avec une grande piscine centrale.

1989 La première restructuration de l’Hôtel Valverde est saluée par une grande fête, en la présence de nombreuses autorités. L’hôtel offre des services innovants tels que le premier terrain de squash en plein air d’Italie, un court de tennis, une salle de sport et la plus grande piscine de tout Cesenatico.

1996 Inauguration de la première nouvelle aile de Aparthotel, qui faisait partie d’un projet achevé dans les premières années deux mille. Plus d’espace, des chambres plus grandes et un maximum de liberté.

Un complexe dénommé peu d’années après Hôtel Valverde & Residenza, auquel fait suite, vu son succès, l’Hôtel SPORT & Residenza.

2006 VillaMia appartements à la mer

C’est au tour de Villamia, de Gatteo Mare, d’entrer dans le groupe, ce nom lui ayant été donné en l’honneur de son précédent propriétaire, Secondo Casadei. Le musicien, qui connaissait Augusto Ricci et avait le même âge, écrivit la célèbre chanson “Romagna Mia” en 1954, dans le parc de cette même villa.
Le Maestro Casadei jouait chaque soir sur la plage de l’annexe de l’Hôtel Rubicone, premier hôtel de Gatteo Mare, faisant alors danser tous les vacanciers. Giancarlo y allait aussi, en cachette, car Nonno Augusto aurait voulu qu’il aille au lit tôt afin d’être prêt le matin suivant pour servir le petit déjeuner aux clients. “A fasem i count ad matoina” (on règlera ça demain matin), grognait Augusto en entendant son fils rentrer après minuit. Puis le matin, pris par ses occupations quotidiennes, il laissait courir.

Le groupe d’amis “danseurs” était très homogène: à part Giancarlo, il y avait Giovanni l’histrion, plagiste, Luciano, Davide de l’Hôtel Stella Maris et Gigi de l’Hôtel Rubicone, qui étaient les “patrons des lieux” et draguaient les plus belles jeunes filles de la soirée, surtout les Allemandes, très prisées, qui représentaient une nouveauté à l’époque à laquelle le tourisme étranger prenait pied.

Les moustaches bien dessinées et élégamment habillé en blanc, le Maestro Casadei s’entretenait avec les jeunes à la fin de la soirée, leur parlant, avec son habituel petit sourire, des succès que sa musique gaie, divertissante et passionnée remportait de partout.

Aujourd’hui, “Romagna Mia” est célèbre dans le monde entier, le pape Jean-Paul II l’ayant même fredonnée lors de sa visite en Romagne.

Depuis 1993, la famille Ricci et la famille Casadei sont également unies par un lien de parenté: Clemente Ricci a en effet épousé Maria Lisa Valletta Casadei (la petite fille de Secondo) et ensemble ils ont trois enfants!

2007 Valverde Lido

Nous devenons également les propriétaires de l’établissement balnéaire Bagno Valverde, situé juste en face de l’hôtel homonyme.

2010 le nouvel Hotel Nettuno

Dernière acquisition: l'Hôtel Nettuno, un autre hôtel historique de Villamarina di Cesenatico que nous avons entièrement restructuré dans l’intention de réaliser un quatre étoiles chic & cheap, y proposant des chambres spacieuses bien meublées qui évoquent les Hamptons new-yorkais.

 
2013 Inauguration de l’Hôtel Nettuno

2014 Les projects n'en finissent jamais !

Les projets n’en finissent jamais. Nous pensons en effet rénover les appartements situés dans notre domaine “La Fattoria” pour les proposer aux touristes désirant passer leurs vacances à la campagne tout en étant près de la mer.